Dans l’histoire chinoise, chaque fois qu’une peste est endémique, les praticiens de la médecine chinoise sont toujours en première ligne pour lutter contre la maladie. Beaucoup ont survécu avec l’aide de la médecine chinoise. Dans cette lutte contre le coronavirus la médecine chinoise devrait jouer une fois de plus un rôle primordial et ne doit pas être écartée.

YouTube: corona virus et medecine traditionnelle chinoise

https://www.youtube.com/watch?v=w08rtG4-IPk

LIRE LES EFFETS ANTIPYRETIQUES ET ANTIVIRAUX DE LA MOXIBUTION A L'ARMOISE

A  L'ONGLET: Les outils de la médecine traditionnelles chinoise

Traitement du Covid-19 (2019-nCoV) en MTC

  • 29 février 2020

Compilé et édité par John K. Chen, Pharm.D., PhD., OMD, LAc and Lori Hsu, MTOM, MS Editeurs: Michael Norris, L.Ac., C.H., Debra Nash-Galpern, L.A.c, Donna Chow, L.Ac., DiplOM

Avertissement : cet article est compilé, traduit et édité par John K. Chen et Lori Hsu à partir de trois références pour informer les lecteurs sur la façon dont le COVID-19, le coronavirus roman 2019, est actuellement traitée en Chine. Pour plus d’informations, veuillez contacter l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Center of Disease Control (CDC) et la Food and Drug Administration (FDA).

Avec le verrouillage complet de Wuhan le gouvernement chinois annonce un changement majeur dans sa stratégie de lutte contre l’épidémie : tous les patients atteints sont invités à utiliser la médecine chinoise.

2/10/2020 L’Unité de traitement médical du nouveau coronavirus de Wuhan (2019-nCoV), actuellement nommé COVID-19, Quartier général de la prévention et du contrôle, a publié un “Avis concernant l’accord de recommander l’utilisation de la médecine chinoise dans le traitement de la pneumonie due à l’infection par le nouveau coronavirus”.

L’avis met l’accent sur le fait que tous les établissements médicaux désignés à Wuhan veilleront à ce que tous les patients infectés prennent des médicaments chinois (décoction ou granules de médecine chinoise) avant minuit (24h00) le 3 février 2020. Une collaboration entre la médecine occidentale et la médecine chinoise est sans aucun doute une bonne nouvelle, d’autant plus que les résultats des lignes de front à Wuhan ont été très prometteurs. Voir ci-dessous pour en savoir plus.

1/29/20 La deuxième répartition du soutien du gouvernement central à l’équipe de traitement de la médecine chinoise du Hubei a pris en charge le service d’isolement nouvellement créé pour les patients atteints de pneumonie infectés par le 2019-nCoV à l’Hôpital provincial Hubei de médecine traditionnelle chinoise et occidentale intégrée. C’est le seul établissement médical de la province du Hubei qui est entièrement géré et sous la supervision du système chinois de médecine traditionnelle chinoise (MTC), fournissant une référence à la détermination du diagnostic et du traitement.

Ce qui suit est signalé dans les services sous la responsabilité de l’hôpital provincial de MTC de Guandong :

Présentation des patients : la sévérité des conditions des patients était inattendue et le service entier était plus ou moins calme car certains de ces patients étaient si faibles qu’ils n’avaient même pas l’énergie pour gémir. La plupart des patients traités l’étaient de toute urgence, car en phase critique ou gravement malade. Beaucoup d’entre eux avaient une forte fièvre, un enduit lingual épais, un pouls Glissant et En Corde, de l’incontinence fécale, et peu ou pas d’expression sur leurs visages (peut-être de la fatigue extrême?).

1/30/20 Des formules à base deplantes ont été administrées aux patients selon les modalités du diagnostic individualisé de la MTC et comme prescrit par les experts de Guandong.

2/1/20 Présentation des patients : la fièvre de certains patients a été réduite. Il y avait plus de patients présentant une fièvre moins élevée. Dans l’ensemble, les enduits linguaux ont changé d’épais et gras à mince et les selles sont plus formées. En outre, ces patients ont maintenant assez d’énergie pour prononcer jusqu’à cinq phrases avant l’apparition d’une respiration sifflante modérée. En outre, la toux était de façon générale significativement moins importante. Les rapports des patients sur leurs conditions se sont un peu améliorées. Les patients peuvent maintenant s’asseoir et pratiquer des exercices de qigong comme les Huit pièces de Brocard dans leur lit et / ou méditer.

À partir du 2/4/20: Près de cinquante patients dans le service se sont nettement améliorés. L’efficacité des traitements à base de plantes chinoises sont activement observées dans ce contexte clinique.

NB : Pour la première fois, huit patients traités par la médecine traditionnelle chinoise ou une combinaison de médecine traditionnelle chinoise et occidentale ont été autorisés à quitter l’hôpital.

1/28/20, Dr. Huang Luqi, le président de l’Académie chinoise des sciences médicales chinoises, a dirigé l’équipe médicale de l’hôpital Guang’anmen et de l’hôpital Xiyuan de Beijing pour soutenir l’hôpital Wuhan Jinyintan. La médecine chinoise combinée avec la médecine occidentale, le traitement par la différenciation des syndromes, a considérablement amélioré les problèmes respiratoires des patients, la fatigue, la bouche sèche et l’amertume, l’ oppression de la poitrine, la diarrhée et d’autres symptômes.

2/3/20, Huit patients confirmés ont quitté le premier service du bâtiment sud de l’hôpital Wuhan Jinyintan. Ceci représente le premier groupe de patients qui ont été renvoyés chez eux après avoir été traités dans un hôpital utilisant la médecine traditionnelle chinoise ou une combinaison de la médecine traditionnelle chinoise et de la médecine occidentale. Parmi eux, six étaient des femmes, deux étaient des hommes. Parmi eux, six cas étaient graves et deux cas étaient bénins. La tranche d’âge des patients était de vingt-six à soixante-huit ans. Après traitement par la médecine traditionnelle chinoise et les herbes, la plupart des patients présentaient une amélioration des symptômes et de leur état mental global. Chaque patient a été renvoyé à la maison avec une prescription de deux semaines d’herbes chinoises et des instructions sur les exercices appropriés et l’ alimentation appropriée afin d’obtenir un rétablissement complet.

Citron pressé + gingembre frais rapé + miel tous les matins a jeun 1 semaine sur 2

Infusion d 'anis étoilée. 

Evitez les viandes et produits laitier (acidifiant)

banane, avocat, noix de coco (pulpe et lait) 

17 janvier 2017

Un rapport publié en décembre 2016 par le State Council Information Office indique que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a souligné le rôle important de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) et l’engagement du gouvernement chinois à promouvoir le développement de la MTC.

La MTC est une médecine traditionnelle asiatique fondée il y a 2 500 ans qui se base sur une théorie du fonctionnement de l’être humain en bonne santé, d’un point de vue physiologique, psychologique et anatomique. Elle comprend diverses formes de thérapies : l’acupuncture, la diététique, la gymnastique (qigong), le massage et la phytothérapie. La MTC a pris d’autant plus d’ampleur depuis qu’une chinoise, TU Youyou, a obtenu en 2015 le prix Nobel de Physiologie et de Médecine pour ses travaux sur l’extraction de l’artémisinine, un anti-paludéen, des feuilles de l’armoise annuelle.

En 2015, il y avait en Chine 3 966 hôpitaux et 42 528 cliniques dédiés à la MTC, dont respectivement 446 et 7 706 spécialisés en médecine intégrée sino-occidentale. La Chine est forte de 452 000 praticiens et assistants ayant permis de proposer plus de 910 millions de consultations cette même année dans les différentes unités médicales de MTC à travers le pays et de soigner près de 27 millions de patients hospitalisés.

Le document intitulé Traditional Chinese Medicine in China met en évidence plusieurs avantages de la MTC. De nombreuses recherches effectuées auraient montrées des résultats satisfaisants de la MTC pour le traitement des virus Influenzavirus A sous-type H1N1 et sous-type H7N9, pour la prévention et le contrôle du VIH, et pour le traitement d’autres maladies comme le syndrome Hand, Foot and Mouth Disease (HFMD). La MTC se révèle particulièrement efficace pour contrôler et limiter des crises sanitaires liées à des événements climatiques ou météorologiques comme lors du séisme de 2008 au Sichuan et du glissement de terrain de 2010 à Zhouqu.

Le texte fait aussi état de la volonté de la Chine de se positionner comme leader dans la lutte contre le VIH et le paludisme dans les pays en développement, en particulier les pays africains où elle a déjà envoyé 400 spécialistes en MTC. A noter qu’en 2015, la valeur totale de la production de l’industrie pharmaceutique de la MTC avait atteint 7,87 Mds RMB (1,01 Mds EUR) ce qui représentait près de 29% du total généré par l’industrie pharmaceutique nationale.

En savoir plus

http://english.gov.cn/archive/white_paper/2016/12/06/content_281475509333700.htm