Un triste constat !

L’Institut National du Cancer en France donne des chiffres alarmants pour la France :

  • Le cancer touche un homme sur deux et une femme sur trois dans le courant de leur vie.
  • Le cancer tue en France 150 000 personnes chaque année, soit 400 décès chaque jour. Il est responsable d’un décès sur trois chez l’homme et d’un sur quatre chez la femme.
  • C’est la deuxième cause de mortalité en France derrière les affections cardio-vasculaires, soit environ 28 % des décès. Mais c’est d’ores et déjà la première cause de mortalité chez l’homme, tous âges confondus.
  • Entre 1980 et 2000, le nombre de nouveaux cancers est passé de 160 000 à 278 000 par an, soit une augmentation de 63 % en 20 ans.
  • 800 000 Français vivent avec cette maladie et 2 millions ont eu un cancer.
  • Le coût du cancer pour le système de santé est estimé à 15 milliards d’euros en 2002.
  • Au niveau mondial, le nombre de décès annuels devrait passer à 15 millions en 2020.

Malgré une recherche mondiale très importante engloutissant d’énormes capitaux, le cancer tue de plus en plus. C’est une maladie en plein développement.

Que cherchent les patients ?

Les patients sont souvent désemparés et savent très bien que trop souvent cette maladie n’a pas d’issue favorable avec la médecine conventionnelle malgré de réels progrès et l’excellent travail du corps médical. De plus en plus de personnes cherchent des solutions sérieuses pour combattre les effets secondaires de la chimiothérapie, de la radiothérapie, pour prolonger leur espérance de vie, leur confort et qualité de vie au quotidien. Et il est de plus en plus reconnu que la médecine traditionnelle chinoise est une approche complémentaire valide et valable pour aider ces patients, sans jamais se substituer à la médecine oncologique mais au contraire, en lui permettant d’optimiser ses résultats grâce à des soins de soutien.

Les solutions de la médecine traditionnelle chinoise :
un espoir dans la complémentarité

Si les traitements conventionnels sont indispensables (médecine scientifique et technologique d'urgence), ceux de la médecine traditionnelle chinoise (médecine naturelle de régulation organique) devraient être systématiquement proposés, car ils apportent un espoir supplémentaire pour aider les cancéreux. Dans toutes les situations, il est favorable de combiner les traitements de la médecine occidentale et les outils de la médecine traditionnelle chinoise. C’est une association gagnante. Les résultats sont quasiment toujours supérieurs à l’application isolée de la médecine occidentale. Nous répétons qu’il s’agit d’une véritable combinaison gagnante dans l’intérêt du patient. En effet, de très nombreuses recherches ont démontré les effets positifs de plusieurs substances chinoises ou d’autres méthodes traditionnelles chinoises pour lutter contre les effets secondaires de la chimiothérapie, de la radiothérapie ou de la chirurgie. Une application plus large de la médecine traditionnelle chinoise chez les patients qui suivent un traitement conventionnel , atténuer les effets secondaires, augmenter le confort de vie.